Tempête Christine

la tempête Christine ravage les dunes
Vieux-Boucau | 03.03.14 | Canon 7D | 70-200mm

Cet hiver 2014 fût rude pour le littoral atlantique et landais en particulier avec la venue de la tempête Christine et 35 dépressions en deux mois. La dernière était très puissante avec des vagues annoncées de 14 mètres par endroit.

Pourquoi la tempête Christine était si dévastatrice ?

Un fort coefficient couplé une tempête qui s’est formée très loin dans l’Atlantique la distingue des autres. Rappelons que plus la distance est importante, plus les vagues sont fortes. La grande marée amplifie le mouvement de l’océan qui remonte dans les terres. D’autre part, la côte est déjà fragilisée puisque le littoral a subi une succession de dépressions.

Voilà pourquoi cette tempête Christine est crainte par les habitants du littoral concernés par un recul du trait de côte estimé de 3 à 10 mètres.

Présent ce soir-là, mon appareil en main, j’immortalise la scène qui se déroule devant moi. Des vagues géantes fracassent la dune de sable. Le bruit est assourdissant et l’ambiance apocalyptique. Je pousse les ISO sur mon appareil, la lumière faiblit. Si l’on imagine que la dune de ma photo mesure une grosse dizaine de mètres, je vous laisse imaginer la taille des vagues ce soir là.